Difficile d’imaginer un monde en noir et blanc. Qu’on croit en Dieu et en sa Création, ou en la Sciences et l’Évolution, il reste une part de mystère fascinant : comment une planète si exceptionnelle a-t-elle pu émerger de l’Espace intersidéral, dans tout ce vide absolu qui nous entoure ? Une « oasis » comme dirait Pierre Rabhi, pleine de diversité et chatoyante de couleurs. Mais alors, pourquoi la couleur ? Quelle est son influence sur les êtres ? Et comment tirer profit du pouvoir des couleurs au quotidien : chez soi, sur nous, à l’extérieur… Voici également un 1er projet « artistique » que je lance, en parallèle du blog, autour des couleurs et de leur effet sur le moral par exemple : pour créer et vivre ses couleurs qui illuminent notre environnement.

Qu'est-ce que la couleur ?


En 1666, le scientifique anglais Isaac Newton a découvert qu’en laissant passer une lumière « blanche » pure au travers d’un prisme, le « rayon lumineux » se séparait en différentes couleurs. Il découvrit également que chaque couleur visible à travers ce prisme est faite d’une longueur d’onde spécifique, qui ne peut être « séparée » en d’autres couleurs.

Suite aux travaux de Newton, d’autres expériences ont démontré que la lumière est une combinaison de plusieurs couleurs « mélangées », composées par des photons. Par exemple : une lumière rouge mixée à une lumière jaune crée une lumière orange. Merci les mélanges de couleurs primaires à la gouache à 5 ans, et les cours de physique du collège 😉

L’ensemble des longueurs d’ondes qui constituent la lumière se nomme : « spectre de la lumière ». Les radiations lumineuses correspondent à des ondes électromagnétiques, c’est-à-dire qu’elles viennent « perturber » le champ électro-magnétique composé par les protons et électrons.

Longueur d'ondes des couleurs

Quelle est l'influence des couleurs sur les émotions ?


La perception des couleurs : une dimension individuelle et culturelle

Souvent étudiée en marketing, l’impact des couleurs sur le « consommateur » est aujourd’hui décrit dans de nombreux livres et infographies. Dans une étude (Relationship between Color and Emotion, Kaya, Naz, Epps, Helen H., College Student Journal), 98 étudiants ont été interviewés quant à leur réponse émotionnelle à l’exposition des couleurs primaires et secondaires, ainsi qu’aux couleurs « achromatiques » que sont le blanc, le gris et le noir. Voici quelques verbatims évoqués par les interrogés, par couleur :

  • Vert : relaxation, confort, nature, santé
  • Kaki : maladie, nausée, dégoût
  • Blanc : pureté, innocence
  • Rouge : excitation, actif, fort, passionné, chaud, mais aussi agressif, sanglant, intense
  • Orange : déstressant, dynamisme
  • Jaune : bonne humeur, énergie
  • Bleu : confort, sécurité, calme

Cependant, d’autres études prouvent que le lien entre couleur et émotion est intiment lié aux préférences, à l’âge et à la culture. Par exemple chez les enfants, les couleurs vives et lumineuses sont souvent associées aux émotions positives, contrairement aux couleurs sombres. Mais ces associations d’idées évoluent avec l’âge, comme le montre une étude de Miho Saito (Comparative studies on color preference in Japan and other Asian regions, with special emphasis on the preference for white, 1996). 

L’impact des couleurs sur le cerveau est également « naturel »

Scientifiquement, les couleurs ont un rôle prédominant dans la nature, comme par exemple dans la séduction animale : les mâles attirent les femelles grâce à des couleurs vives, notamment chez les oiseaux et insectes.

 « Les organismes qui n’ont pas d’œil ont aussi une perception des couleurs. » – Jay Neitz, scientifique spécialisé dans le daltonisme.

Les êtres vivants ont donc des récepteurs qui différencient les couleurs, notamment en interprétant les fameuses longueurs d’ondes et en les associant à leur horloge biologique. Certaines algues marines par exemple, ont une activité plus importante quand le soleil se couche (longueur d’onde plus grande), et sont moins actives en plein midi (longueur d’onde plus faible). Chez l’être humain, une autre étude a prouvé qu’une exposition à une couleur orange stimule davantage notre cerveau – les lobes frontaux liés à l’état cognitif et alerte -, contrairement à une exposition à une lumière bleue. En somme : le bleu nous apaise car sa longueur d’onde est courte (Chellappa, S.L., Ly, J.Q.M., Meyer, C., Balteau, E., Degueldre, C., Luxen, A., Phillips, C., Cooper, H.M. and Vandewalle, G. (2014). Photic memory for executive brain responses).

Lumière et chakras : symboliques orientales


Dans la culture orientale, chaque chakra vibre sur la fréquence d’une couleur donnée, selon l’énergie vibratoire associée (on peut faire une analogie avec le modèle ondulatoire expliquée au début). Cette énergie agirait alors sur nos cellules, et donc notre état physique et psychique.

Muladhara chakra – le chakra Racine « Je suis » : rouge

Le rouge est associé à ce chakra, qui stimule l’enracinement (connexion à la Terre), la stabilité physique et mentale, la vitalité.

Svadhisthana chakra – le chakra sacré « Je ressens » : orange

Le orange est lié au second chakra, davantage lié à l’énergie sexuelle, le courage, le positivisme.

Manipura chakra – le chakra solaire « Je fais » : jaune

Le jaune est relié au chakra solaire, situé au niveau du plexus solaire. Il stimule la concentration, la bonne répartition des énergies et la bonne humeur, la digestion.

Anahata chakra – le chakra du coeur « J’aime » : vert

Le vert est lié au chakra du coeur : c’est une couleur qui appelle à l’harmonie, à l’empathie, la bienveillance et à la purification.

Vishuddha chakra – le chakra de la gorge « Je parle » : bleu

Le bleu est associé au chakra de la gorge : il apaise les tensions, l’énervement… pour atteindre le calme, la confiance, mais aussi la capacité de s’exprimer en liberté.

Couleur et chakras

Ajna chakra – le chakra frontal « Je vois » : indigo

L’indigo, nuance entre le bleu et le violet, est connecté au chakra frontal. Cette énergie stimule la concentration et l’intuition, et peut diminuer les douleurs associées aux hauts du corps comme la migraine.

Sahasrara chakra – le chakra coronal « Je comprends » : violet

Le violet est lié au chakra coronal, et symbolise la spiritualité, l’illumination, la connexion à de plus hautes dimensions au-delà de la conscience et la connaissance absolue.

Idées de déco de maison selon le pouvoir de la couleur associée


Pour créer votre environnement idéal, le choix des couleurs doit être fait en considérant comment chacune vous affecte. Voici une petite sélection que je vous ai concoctée sur Houzz et Pinterest selon les fonctions de chaque pièce : les couleurs sont bien sûr à marier avec harmonie !

  • Chambre : lieu serein, sans écran, neutre sans artifice → bleu pour apaiser, blanc, gris
  • Bureau : lieu créatif, productif, de concentration voire de sport et de méditation / pratiques zen → orange et jaune pour stimuler la créativité et l'énergie, violet pour la concentration et la spiritualité
  • Salle d'eau : lieu de pureté, lieu de détente → vert, bleu, marron, blanc et gris
  • Cuisine : lieu de gourmandise, "vivant", propre, qui appelle à la nourriture saine et savoureuse → vert et blanc, rouge ou orange si vous aimez cuisiner dans le dynamisme
  • Salon et hall d'entrée : lieu de vie, de retrouvailles et de passages → orange, bleu canard, doré, jaune, vert aux angles...
  • Balcon (si bien éclairé) : bleu nuit, violine, gris anthracite pour un aspect mystérieux et classy, vert et quelques pointes de couleurs énergisantes (orange, rouge, jaune)

Alors dans cette dynamique, voici la V1 d’un petit projet autour de l’intérieur, du chez soi : ma chambre rêvée (ok les couleurs sont psy mais l’idée est là :D)). Qu’en pensez-vous ? Il manque encore les ombres pour améliorer le rendu de la perspective.

Pour synthétiser :

  • L’effet de la couleur, par exemple dans une pièce, est bien sûr temporaire
  • Les effets des couleurs sur les réactions corporelles et mentales peuvent être positifs comme négatifs selon la situation
  • L’interprétation dépend du contexte : un feu vert et rouge pour le go / no go, ou bien le rouge pour la passion et le vert pour la sérénité…
  • La color thérapie existe depuis bien longtemps, on en retrouve des traces chez les Egyptiens
  • En décoration, la couleur est une excellente astuce pour délimiter les espaces, donner de la profondeur ou un style graphique à une pièce !

Bon, maintenant plus qu’à intégrer la couleur partout ! 🙂 D’ailleurs, la couleur sera le fil rouge d’un mini-projet créatif que j’aimerais commencer. Vu que je n’arrive pas à créer régulièrement en pensant à un grand projet, je me suis dit : pourquoi ne pas avoir finalement que des mini-projets pour continuer d’avancer ? Du coup, exploiter la couleur sera une première idée… Affaire à suivre.